BESOIN D'AIDE ? Contactez-nous au 05 34 56 35 60

  • Service Client

    • VOUS AVEZ UNE QUESTION SUR UNE COMMANDE OU UN ABONNEMENT EN COURS ?

      Consulter la foire aux questions

    • BESOIN D'AIDE ?

      05 34 56 35 60

       

      appel non surtaxé
      du lundi au vendredi
      10h - 12h / 14h - 17h

    • NOUS ÉCRIRE

       

      Nom
      Email
      Magazine
      Objet
      Message
      Envoyer

    • NOTRE ADRESSE

       

      Abomarque

      CS 63656

      31036 Toulouse Cedex 1

Mon compte
>
Mon panier
Aucun article
» » Monnaies & Détections - n°65
Monnaies et Détections n°65
Zoom
-17%

Monnaies & Détections - n°65

Note moyenne : 0 avis
6.00 € 5.00 €
Soit une économie de 17% !
Quantité 
+
-
Produit en stock

Ajouter au panier

Monnaies & Détections n°65
Notes et avis

Monnaies&Detections N°65
Edito:

 

Bienheureux les archéologues anglais : ne viennent-ils pas, grâce au concours de deux prospecteurs passionnés et tenaces de mettre à jour un trésor magnifique constitué de plus de trente mille pièces gauloises ? Avant même de creuser, ils ont appelé les archéologues et ceux-ci ont pu dégager, dans les règles de l’art, le dépôt. Les médias se sont bien sûr emparés de l’histoire et c’est tout le peuple anglais qui peut profiter de l’information quasiment en direct avec force photos et films documentaires. Ce qui a pour effet de susciter des vocations et de faire participer tout le monde au patrimoine commun. 

En France, ce même dépôt n’aurait suscité que peu d’information, étudié en toute discrétion par des spécialistes privilégiés, et exposé des années plus tard dans un sombre musée local aux quelques passionnés avertis et patients. Aucune volonté affichée de démocratiser l’archéologie : pour quelles raisons ? Notre passé est-il l’apanage de quelques-uns ou appartient-il à la communauté ?

J’en veux pour preuve l’histoire récente de la spintria de la Tamise dont la découverte a fait un tabac Outre-Manche. Relayée dans nos colonnes, cette récente trouvaille a permis de faire sortir de l’ombre, encore par le biais de nos pages, une autre spintria, découverte fortuitement par un Français. Cherchez l’erreur…

Au fait, ce tas de monnaies provient d’une tribu gauloise, les Coriosolites, patrimoine gaulois donc français par excellence, situé sur l’ile anglo-normande de Jersey. Il serait intéressant de se pencher sur la jurisprudence internationale en la matière. Odyssey, a dû rendre à l’Espagne un précieux trésor retrouvé sur un navire ayant coulé en 1804, la Nuestra Senora de las Mercedes y las Animas

Bonnes vacances

Gilles CAVAILLÉ

 

Sommaire:

vécu
4: chronique de la prospection ordinaire
8; le Fock wulf 190 de merville
11: la spintria de la malepère
12; découverte d'un trésor romain en Israël
13: 750 kilo de monnaies gauloises à Jersey
15: Ruée vers l'or en Guinée
26: circonstances de découvertes trésoraires
32: prospection et décoration hollandaises
34: brèves
40: les animaux dans la numismatique
42: découvrons l'histoire à travers la monnaie
45: notes africaines
46; la symbolique du serpent
49: trouvailles
56: technique de prospection en plage
61 agenda
62 librairie
66; petites annonces

 

 

Retour en haut
Monnaies & Détections n°65
Notes et avis

Avis des internautes sur Monnaies & Détections - n°65 (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article.
pixel_trans
pixel_trans
Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies. En savoir plus.
J’ai compris